Théâtre / 2h00 / Tout public

 

Mise en scène :

Francis Azéma

Avec : Juan Alvarez, Bruno Belon et Sébastien Vincent

Lumières : Ludovic Lafforgue

Le Gardien

De Harold Pinter


Aston, un homme étrange vit seul dans un appartement délabré d'un quartier pauvre de Londres ; il accueille chez lui Davis, sorte de clochard qu'il vient de sauver d'une bagarre de café.
Le frère d'Aston, Mick, un violent, souffle le chaud et le froid sur Davis quand son frère n'est pas là, entre harcèlement et séduction.
Chacun à sa manière, Aston et Mick, proposent à Davis de devenir le gardien de la maison…

Dans ce qui apparaît d'abord comme une évocation de la marginalité, Le Gardien dissèque rapports de force et de fragilité entre hommes à la dérive où chacun n'agit, à l'ombre des mots, que pour sa propre survie, le propre maintien de son existence dans le confinement de ce huis clos à trois ; ce sont flamboyances dérisoires, obstinations de quatre sous, violences et sadisme de la cohabitation ordinaire …

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? …

 

 

Au final ? Pinter : sa noirceur, sa férocité, sa bizarrerie, ses dévoiements cachés sous les dehors de la banalité, et ce rire qui, monté franc et clair, retombe embarrassé lorsque se révèle ce qu'il masquait de misère. Un plaisir. 

Jacques-Olivier Badia / Le Clou dans la Planche

Prochaines dates :

12, 13 et 14/11/15 - Théâtre du Chien Blanc à Toulouse (31)


Les autres spectacles de la Cie Les vagabonds :