Cie JUNIPère


Sarah Cousy et Olivier Tarasse sont des acteurs, créateurs, metteurs en scène et porteurs de projets scéniques et  multimédias, basés à Toulouse. 

Ils se rencontrent il y a 15 ans et rapidement travaillent ensemble dans le GRIL, le Groupe de Recherche en Improvisation Libre dirigé par Bernard Guittet. Cette expérience unique contribue grandement à forger leur sensibilité scénique et leur permet, se plaçant en dehors des contraintes temporelles de la production classique, d’éprouver 4 années durant ce qu’est un travail de grande exigence artistique où l’acteur est le créateur de la matière scénique.

 

Ensuite, Sarah fonde sa propre compagnie, nommée Comme Une Compagnie et crée des spectacles à destination du jeune public interrogeant des sujets de société. Olivier assume la réalisation du contenu vidéo des deux dernières créations de la compagnie, et partage avec Sarah les problématiques artistiques et de mise en scène qui y sont associées.  En trois créations la compagnie acquiert une notoriété importante dans le domaine du théâtre multimédia jeune public : 55 représentations pour Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu, 108  représentations pour L’île Turbin, alors qu’Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon va sans s’essouffler atteindre sa 100ème en seulement deux ans (et de nombreuses représentations encore à venir). La compagnie est soutenue par la Région Occitanie, le Département de la Haute-Garonne et la Ville de Toulouse et s’inscrit dans maints dispositifs d’actions culturelles. La sélection d’Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon par les réseaux Pyramid et Mixage aux Région(s) en Scène Occitanie-Nouvelle Aquitaine, en 2017, permet à la compagnie d’étendre notablement son réseau de diffusion. Cette  reconnaissance vient confirmer l’aptitude de Sarah à mener à bien des projets de qualité, ainsi que ses compétences de directrice de compagnie et de porteuse de projets soutenus par divers théâtres et institutions. 

 

Olivier, de son côté, se fait remarquer par une création courte solo, Cartons, où il chante en cœur avec des clones vidéo de lui-même. L’utilisation de la  vidéo dans le spectacle vivant est alors en plein essor, et il est donc sollicité à maintes reprises par diverses compagnies de théâtre, de danse et de cirque  qui souhaitent utiliser cet outil. En plus de Comme une Compagnie, pour laquelle il conçoit et réalise sa dixième création vidéo pour la scène, il intervient sur les créations de la compagnie DNB, Le Boustrophédon, le Ciné-Guinguette où il est également acteur, et la compagnie Hélène Viscose. 

Licencié de mathématiques avant de s’orienter vers l’artistique, codeur autodidacte depuis sa jeunesse, il crée ses propres programmes informatiques et se forme progressivement aux dernières techniques permettant l’interactivité entre les acteurs et le contenu vidéo. Il tient particulièrement à ce que la  vidéo projetée sur scène soit un véritable partenaire de jeu. En parallèle de ces travaux, il continue à mener différentes recherches personnelles ou en groupe, moins visibles mais très importantes pour son évolution artistique, et toutes centrées sur la notion d’acteur-créateur. Il entraîne ainsi un groupe d’acteurs dans une longue recherche qui débouche sur la création d’un spectacle nommé Le spectacle, ou l’intégralité des propositions se fonde sur  ’unique personnalité scénique de chacun des protagonistes, et la révèle. Ce spectacle, très original, exubérant, parfois insaisissable et toujours en mutation, sera peu diffusé, mais les enthousiasmes qu’il a suscité et la forme trouvée confirment la capacité d’Olivier à amener, en tant que directeur artistique, des acteurs à leur plus haut point d’investissement et d’originalité.