Lecture musicale / Tout public à partir de 12 ans

 

Auteurs :

Francis Ponge, Maria Rainer Rilke, Flaubert, Colette, Maeterlink, Pierre Jourde, Virgile .... 

Interprétation :

Rachel Da Silva (lecture)

Youssef Ghazzal (contrebasse)

Plasticienne :

Anne Da Silva


Court texte de présentation du Voyage vers les mondes végétaux

Ce spectacle s'inspire du rhizome, il se construit de parole en parole selon une mobilité et une souplesse essentielle qui rendent possible sa transmission permanente.  Dans le creux de ce principe de multiplicité un portrait du végétal s'esquisse. 

 

Faire entendre les végétaux donc; porter à notre conscience leurs silencieuses existences par la lecture de certains auteurs, qui ont pris le temps de les voir.  

 

De Francis Ponge, de Rainer Maria Rilke, de Colette, de Pierre Jourde, de Virgile, de Materlink, de Flaubert, de Umberto Pasti..., les textes se répondent, des échos se créent ou au contraire, les points de vue se télescopent.

 

Une vision se dégage : elle peut être sublime, inquiétante, drôle et ridicule. La création musicale enrichit cette cartographie organique, elle fait émerger des paysages et des sensations et aide toujours à construire le sens. 

 

Modeste, mais essentielle contribution à la pensée écologiste : peut-être qu'après, poserez-vous enfin un regard sur la minuscule touffe de graminées qui perce le béton ? 

 

VOYAGE VERS LES MONDES Végétaux

Lecture musicale pour un coin de verdure | Florilège de textes


 Ce spectacle s’inspire de la prestidigitation; il s’agit pour nous de faire apparaître un objet.

La particularité de cet objet est qu’il est en permanence sous nos yeux.

 

Faire voir les végétaux, plus précisément, dessiner par la lecture de certains auteurs, de Francis Ponge, Maeterlinck, Colette en passant par Umberto Pasti, Rilke, Flaubert ou bien encore Pierre Jourde les contours de notre rapport au règne végétal, et essayer de conjurer « le maléfice de l’omniprésence ».

 

Le « maléfice de l’omniprésence », dit le botaniste Francis Hallé à propos des végétaux : de la minuscule touffe graminée profitant d’une anfractuosité du béton pour s’épanouir, aux monstrueux platanes, les végétaux sont partout, mais dans leurs extrêmes banalités, ils se dérobent à notre regard.

Il n’est pas question dans ce spectacle de botanique ou de biologie végétale à proprement parler.

 

 

Modeste mais essentielle contribution à la résolution des problèmes écologique : peut-être qu'après, poserez-vous enfin un regard sur la minuscule touffe de graminées qui perce le béton ? 

 

Nous pensons qu’en passant par la médiation des grands auteurs et de ce qu’ils ont écrit sur les plantes, nous pouvons esquisser une connaissance du règne végétal qui ne soit pas purement scientifique, mais surtout sensible, poétique et intuitive.

 

Les textes se répondent, des échos se créent, ou au contraire, les points de vue se télescopent. Une vision se dégage, elle peut être sublime, drôle ou ridicule.

La création musicale, n’est pas conçue comme un simple accompagnement, elle fait émerger des paysages et des sensations et donc aide toujours à construire le sens.


Dates à venir de Voyage vers les mondes végétaux


Dates passées de Voyage vers les mondes végétaux

11/08/18 à Cordes-sur-Ciel (81)


Action pédagogique autour de Voyage vers les mondes végétaux

à venir


Fiche Technique  Voyage vers les mondes végétaux

à venir


Revue de Presse Voyage vers les mondes végétaux

à venir


Les autres spectacles de la Cie La Part de l'Invisible