Actions culturelles autour des spectacles de la cie ANNE MA SŒUR ANNE


la belle ÉVEILLÉE

"La garantie de l'égalité des filles et des garçons au sein de l’École de la République est un pilier et une obligation légale. Particulièrement touchés par cette thématique nous avons choisi de participer concrètement à la diffusion de ces valeurs avec ce spectacle adapté de l'album jeunesse de Gaël Aymon « Contes d'un autre genre » (éditions Talents Hauts)."

ANNE BOURGES

 

En amont de la découverte du spectacle nous conseillons aux enseignants et éducateurs de lire ou de faire lire « La Belle au bois dormant » aux enfants afin qu'ils possèdent les références au conte d'origine.

Tous nos tarifs incluent les frais de déplacement, puisque nous venons directement dans l'établissement.

 

Jauge maximum : 150 Élèves (négociable) par représentation.

 

Une princesse pas comme les autres

Il était une fois une princesse à qui les fées avaient accordé l'intelligence, le courage et... de terribles cauchemars !

Ainsi lorsqu'à quinze ans elle se pique le doigt à l'épine d'une rose et sombre dans un profond sommeil, son destin sera tout autre que celui d'attendre le baiser d'un prince charmant pour la réveiller...

 

Un conte revisité, un parcours initiatique

C'est la structure des contes revisités que Gaël Aymon choisit souvent pour exprimer son message de liberté et de tolérance. Titulaire d'une licence de lettres modernes, il s'est initié au conte médiéval par le biais de l'ancien français, ce qui l’a imprégné de l’importance de la tradition orale dans cette forme narrative.

La Belle éveillée, transposition habile de La Belle au bois dormant, propose ainsi une vision audacieuse et réjouissante du conte d'origine. Avec humour et sensibilité, l'auteur et ses interprètes entraînent la jeune héroïne sur des chemins plein d'action et d'initiative, qui triompheront de l'obscurantisme. La Belle éveillée est un récit d'apprentissage. La jeune fille, à laquelle les enfants peuvent s'identifier, refuse de se limiter au rôle étriqué auquel la tradition voudrait la cantonner. Et elle sort ainsi grandie et transformée des épreuves traversées.

 

Égalité et indépendance d'esprit

Dans ce « conte à l'envers », le thème de l'égalité filles-garçons est abordé avec finesse et douceur. La princesse y est autonome et courageuse. Le prince a le droit de ne pas être le sauveur qui triomphe des ronces et c'est la jeune fille qui l'aide à s'en dépêtrer. C'est en amis qu'ils avancent sur « les chemins du monde », ceux de la tolérance et de la liberté réciproque.

C'est aussi à un éveil des consciences et à la liberté de pensée que nous appelle cette princesse au sens critique développé, qui sauvera son père des influences obscurantistes et de l'embrigadement que lui infligent ses conseillers. Il s'agit là d'une véritable formation à la citoyenneté et à ses valeurs de liberté, de justice et de respect dont les enfants comprennent que cela implique droits et devoirs.

 

L'univers musical

Pour soutenir ce récit étonnant, la musique est partie prenante de la narration et de la couleur émotionnelle ; la voix parlée et le piano sont harmonieusement complices.

L'atmosphère de merveilleux de grands compositeurs du début du XXème siècle (Debussy, Ravel, Bartók) enveloppe ce spectacle-concert de sonorités féeriques.

Les quatre chansons écrites et composées pour l'adaptation du conte à la scène ponctuent les différents mouvements et viennent développer et expliciter les passages clés de l'histoire.

Ainsi ce spectacle autour des aventures de cette princesse insomniaque qui ne s'en laisse pas conter est un véritable projet transversal. Conçu avec une grande exigence artistique il est également très léger en technique et se déplace facilement dans une salle de classe ou une bibliothèque.

 

FORMULE 1

Rencontre et bord de scène


 

 

Proposé par Anne Bourgès et Marion Linse

 

Chaque représentation est au minimum suivie d'un bord de scène avec les artistes. Ce temps d'échange avec les enfants nous est précieux. Il peut être enrichi d'un ou plusieurs des ateliers que nous proposons en aval du spectacle.

FORMULE 2

Remue-méninges autour de la thématique de l'égalité fille-garçon


 

Proposé par Anthony Vandaele, intervenant "diversité" en milieu scolaire et associatif

 

Temps d'échange et de débat. L'intervenant pose les règles de discussion : bienveillance, équité du temps de parole. Dans sa posture, il encourage les enfants à être auteurs du débat, à porter leur attention sur les a priori de chacun et réajuste au besoin les éventuelles lacunes citoyennes.

Une bibliographie autour de la thématique est remise à l’enseignant.

FORMULE 3

Atelier d'initiation à la musique


 
Proposé par Marion Linse, pianiste et professeur au conservatoire
Cette séance de découverte propose à la fois un voyage dans l’oeuvre de grands compositeurs du répertoire présents dans l'accompagnement musical du spectacle (Debussy, Ravel, Bartók) et un temps de pratique vocale et rythmique (apprentissage d'une mélodie à reproduire accompagnée par de petites percussions).

FORMULE 4

Salade de contes, atelier d'écriture


 

Proposé par Anne Bourgès, metteur en scène et formée à l'écriture scénique

 

A partir des contes traditionnels connus des enfants nous proposons une séance d'écriture mêlant sources et formes. Chaque élève restitue sa proposition en une courte narration.

Un lexique de « mots précieux » employés par l'auteur est remis à la classe pour alimenter la création.

Complété par une correspondance électronique avec l'auteur :

Échange de plusieurs courriels autour des ressentis de lecture des enfants, de leurs questions sur le métier d'auteur ou de l'évolution de leur propre travail créatif né de la rencontre avec le texte de Gaël Aymon.


FORMULE 5

Rencontre avec l'auteur


Gaël Aymon rend visite à la classe, dans l’école ou à la bibliothèque selon le choix des enseignants. Il amène avec lui des planches originales afin de détailler les étapes de la fabrication d'un livre

FORMULES  6 ET 7

Atelier d'initiation au théâtre (au choix)


> Une séance découverte (Formule 6)

Échauffement, petits exercices de concentration, de diction, de postures corporelles. Improvisations autour d'états émotionnels issus des thématiques du spectacle.

 

> Dix séances avec restitution finale (Formule 7)

Préparation d'un spectacle par la classe à partir d'autres textes que Gaël Aymon a spécialement adapté pour le théâtre jeunesse ou bien sur une pièce choisie par l’enseignant. Le travail donne lieu à une restitution publique à l'école. Les dix séances de travail gagnent à être enrichies par un suivi complémentaire de l’enseignant.


Télécharger
Dossier pédagogique La Belle Éveillée et tarifs
Dossier pédagogique La belle éveillée DV
Document Adobe Acrobat 1.0 MB