les immersions

Cycle Marguerite Duras

Dispositif autonome hybride de performances-lectures augmentées pour une comédienne et un musicien avec écoute au casque

Conception, voix et jeu : Corinne Mariotto

Conception, lumières et création sonore live : François Donato

 

Durée : environ 1h pour chaque performance

 

Les Immersions propose aux spectateurs une plongée dans un univers tissé par les relations entre le texte, la voix et la création sonore et qui se présente comme une petite forme scénographique.

Les deux interprètes, une comédienne et un musicien, sont assis à l’intérieur d’un cube métallique délimité par ses seules arêtes et disposent d’un certain nombre d’accessoires de jeu (contrôleurs gestuels, micros…). Les spectateurs sont répartis autour d’eux dans des transats intégrés à cette scénographie et sont munis de casques audio.

Les arêtes du cube s’illuminent grâce à un ensemble de leds dont la conduite est écrite en relation étroite avec la structure du spectacle. Les deux interprètes sont éclairés par des petits projecteurs intégrés au cube eux aussi.

L’ensemble du dispositif, fourni par la compagnie, permet à tous une relation immersive avec les textes choisis et la création sonore qui les enrichit. C’est une écoute affranchie des disparités de perception liées à un système de haut-parleurs distribués dans la salle..

Entièrement autonome et facile à installer, ce dispositif a l’avantage de pouvoir se déployer dans des lieux très différents, en intérieur comme en extérieur, sans nécessiter d’autres conditions qu’une surface suffisante, environ 70m2, une relative pénombre et une alimentation électrique standard.

Nous avons souhaité dès la conception du projet, être en capacité de toucher des publics et des territoires différents en privilégiant l’autonomie et la mobilité.

De par sa conception et le parcours des deux artistes, le projet Les Immersions est ouvert à des contenus littéraires, donc des auteur.e.s et des thématiques, multiples. Nous avons choisi de lancer une première série de performances axées sur Marguerite Duras et Annie Ernaux dont les écritures respectives favorisent la projection d’un imaginaire sonore et l’immersion dans l’intime.

D’autres axes nous attirent également, reliés au récit historique, aux sciences, à l’expérience artistique et nous pouvons répondre à des commandes spécifiques. Certaines de nos performances seront également pensées pour le jeune public.


Prochaines dates :

6/02/22 - L'Amant - Théâtre du Pavé à Toulouse (31)


Dates passées :

21/11/21 - L'Homme assis dans le couloir - Théâtre du Pavé à Toulouse (31)

28/11/21 - La maladie de la mort - Théâtre du Pavé à Toulouse (31)

17/07/21 - L'Amant - Le Tracteur (31)

14/03 - La maladie de la mort #dernière ligne courbe au Théâtre du Pavé à Toulouse (31) - ANNULEE

26/11 - L'Homme assis dans le couloir - #dernière ligne courbe au Théâtre Le vent des signes à Toulouse (31) - ANNULEE

15/11 - L'Amant #dernière ligne courbe au Théâtre de Pavé à Toulouse (31) - ANNULEE

09/10 - L'Amant - Sotie de résidence à l'Abbaye Ecole de Sorèze (81)


Autour des Immersions :

- Discussion/ échanges autour du projet lui-même
- La voix et ses transformations 
- Textes et création sonore

Revue de presse  :

 

Les autres spectacles de la Cie de la Dame :

Dossier des Immersions :

Télécharger
CDD - IMMERSIONS - DIFF - Dossier [2021-
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

L'Amant

Roman emblématique de l’oeuvre de Duras, L’amant nous  plonge au coeur de l’Indochine, la jeune Marguerite, qui n’est pas encore Duras, découvre, à quinze ans et demi, les méandres du désir avec son riche amant chinois.

 

Durée : 1h10

L’homme assis dans le couloir

« L’écrit vient d’ailleurs, d’une autre région que celle de la parole orale. C’est une parole d’une autre personne qui, elle, ne parle pas. » Très court récit d’une grande intensité, où le sexe prend toute sa place, une femme décrit un couple en train de faire l’amour.

Spectacle réservé aux adultes !

 

Durée : 50 min

La maladie de la mort

Un homme paye une femme pour que, pendant plusieurs jours, elle s’allonge nue dans un lit, dans une chambre face à la mer. Elle le fait, il la regarde dormir, la touche, dort et pleure contre elle. Puis elle lui pose des questions auxquelles il ne répond que brièvement. Elle lui dit qu’il est atteint de la maladie de la mort, qu’elle l’avait reconnue dès le début.

 

Durée : 1h00



* Pour une expérience immersive, équipez vous d'un casque avant d'écouter ou de visionner ces teasers.. *


Conception, voix et jeu : Corinne Mariotto

Conception, lumières et création sonore live : François Donato

 

Création printemps 2021

 

Une production de la Compagnie de la Dame

Avec le soutien financier de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie, de la Région Occitanie, du Conseil Départemental de Haute Garonne, de la Ville de Toulouse, de l’association du Grenier à la scène et de Lafuma mobilier.

Avec le soutien du Tracteur, du Théâtre du Grand Rond, du Théâtre du Pave, de l’Abbaye Ecole de Sorèze, du studio éOle, du Théâtre le vent des signes et du Théâtre de la Brique Rouhe (CCMCAS).

François Donato a bénéficié d’une commande d’État pour l’écriture de la partie sonore